Week%2014_%20Blog%2011_foto%201_Wijnhavenkwartier-Den-Haag-01%5B1%5D.jpg
Blog/Built Positive : l’avenir de la construction durable et de la conception architecturale
Temps de lecture 4 min

Built Positive : l’avenir de la construction durable et de la conception architecturale


La construction durable n’est plus un simple agrément. La croissance rapide de la population mondiale, qui devrait donner naissance à 3 milliards de nouveaux consommateurs dans la classe moyenne d’ici à 2030[1], fait exploser les volumes de construction qui commencent à exercer une pression excessive sur l’environnement. Pour lutter le plus rapidement possible contre ce phénomène inquiétant, le Cradle to Cradle Products Innovation Institute (C2CPII) a lancé le mouvement Built Positive. Dans cet article, nous expliquons ce qu’est Built Positive, son lien avec la construction durable et son rôle crucial pour les architectes.

Qu’est-ce que Built Positive ?
Comme indiqué plus haut, Built Positive est une initiative du Cradle to Cradle Products Innovation Institute (C2CPII). Le C2CPII précise que Built Positive est « une initiative destinée à améliorer la valeur et la qualité des matériaux et des produits utilisés dans le cadre bâti et dans l’économie circulaire » (rendez-vous ici pour en savoir plus sur la définition et la philosophie de Cradle to Cradle).

Built Positive s’appuie sur 6 piliers :
1. Conception circulaire
2. Santé des matériaux
3. Conception facilitant le démontage et la récupération
4. Collaboration et intégration de la chaîne de valeur
5. Qualification et quantification de la valeur
6. Politiques et normes

La page Built Positive permet d’en savoir plus sur les 6 concepts de base, mais l’aperçu ci-dessus suffit pour montrer que l’objectif est clair : lancer une nouvelle révolution industrielle pour faire en sorte que la production et la fabrication aient un impact positif sur la société, sur l’économie et sur notre planète.

« Parce que faire moins pire n’est plus suffisant », note avec pertinence Thijs Maartens, membre de l’équipe Cadre bâti du C2CPII dans cette excellente présentation de Built Positive (en anglais).

Quel est l’impact du mouvement Built Positive sur les architectes ? Qu’est-il possible d’en tirer ?

Pourquoi Built Positive est-il crucial pour les architectes ?
Outre la garantie d’un avenir vivable pour les générations à venir et une sensibilisation accrue à l’environnement, Built Positive offre des avantages significatifs pour les architectes.

La valeur ajoutée de Built Positive tient dans sa volonté de transformer la pratique architecturale. En sélectionnant des matériaux de construction écologiques certifiés grâce à des stratégies de conception réfléchies et écologiques, les architectes peuvent construire des bâtiments résistant à l’épreuve du temps et porteurs de valeurs.

Les effets positifs de Built Positive devraient transparaître dans les domaines suivants :
• Financement ; 
• Flexibilité accrue de l’espace ;
Processus de déconstruction accélérés (conception facilitant le démontage) ;
Réduction des risques des projets immobiliers ;
Préservation de la valeur des matériaux et des constructions.

Nous avons déjà décrit, ici, l’intérêt que présente la construction écologique pour les investisseurs.

L’importance de Built Positive pour les architectes réside également dans la mise en œuvre de regroupements sur l’économie circulaire à l’échelle des continents. L’UE a, par exemple, élaboré un regroupement sur l’économie circulaire sous la forme d’un programme concret et ambitieux assorti de mesures de transformation couvrant l’ensemble du cycle de construction : de la production et de la consommation à la gestion des déchets, et du marché des matières premières secondaires à une proposition de législation révisée sur les déchets.

Avec des mouvements à grande échelle comme le regroupement sur l’économie circulaire de l’UE, la question n’est plus de savoir si des mouvements positifs comme Built Positive doivent être créés, mais quand. Que faut-il faire pour se
lancer ?

Comment rejoindre le mouvement Built Positive
La première chose à faire est de se former à l’initiative et à ses concepts de base en utilisant les multiples ressources et événements disponibles. Notre conseil : commencez par explorer la page Built Positive qui contient des liens vers des webinars, des ateliers et d’autres contenus porteurs de connaissances.

Bien sûr, s’informer sur Built Positive ne revient pas à s’engager en faveur de cette philosophie (et de la conception durable en général). Chez Mosa, nous connaissons bien la principale objection des personnes qui envisagent de prendre un tel engagement.

« Le choix en matière de matériaux de construction écologiques est limité »

Heureusement, les produits de construction écologiques sont de plus en plus nombreux car la demande des architectes et des designers augmente suite aux initiatives à grande échelle décrites précédemment. Vous pouvez, par exemple, vous référer au catalogue des produits certifiés Cradle to Cradle pour trouver des matériaux de construction certifiés.

Ou consulter le navigateur DGNB, un outil efficace permettant de sélectionner des matériaux qui contribuent à la construction écologique, comme les produits certifiés Cradle to Cradle. L’outil a été créé par un des systèmes de certification écologique les plus réputés, le DGNB, qui attribue des labels écologiques aux bâtiments satisfaisant aux critères de certification écologique.

À ceux qui souhaitent en savoir plus sur l’importance des labels écologiques tels que le DGNB, nous recommandons notre nouveau livre blanc sur le sujet. Télécharger un exemplaire gratuit du livre blanc.

Références
[1] MORE WITH LESS: Scaling Sustainable Consumption and Resource Efficiency, 2012 


 


 

Green building labels
Green building labels