ceramic-tiles-Terra-Maestricht-Mosa-00_ee0ad2438670ee421397932917178b28_f5093-588x400.jpg
Blog/L’histoire trépidante du carrelage en céramique hollandais
Temps de lecture 3 min

L’histoire trépidante du carrelage en céramique hollandais


Le saviez-vous ? Mosa est aujourd’hui la seule entreprise qui conçoit, développe et produit du carrelage aux Pays-Bas. Mais cela n’a pas toujours été le cas. En effet les Pays-Bas ont été prospères dans la fabrication de carreaux en céramique et aux 17e et 18e siècles, la petite ville de Delft était même la plaque tournante mondiale du carrelage en céramique. Mais qu’est-il advenu depuis à ces entreprises productrices de carreaux céramiques? Et comment la société Mosa est-elle devenue le seul fabricant de carrelage dans ce pays ? Remontons un peu dans le temps...

L’origine des carreaux en céramique

Les exemples les plus anciens de carreaux en céramique sont égyptiens et datent sans doute de 4000 ans avant notre ère. C’est seulement au 16e siècle que ces carreaux se sont lentement frayé un chemin vers l’Espagne. Réservé à des bâtiments publics importants et aux personnes extrêmement fortunées, le carrelage en céramique était considéré comme une œuvre d’art à part entière. Voyez-vous à quoi ressemblent la mosquée cathédrale de Cordoue et le Palais de l’Alhambra à Grenade ? Voilà ce à quoi nous faisons référence.

La poterie de Delft

À la fin du 16e siècle, les carreaux en céramique ont gagné les Pays-Bas. En 1584, les premiers fabricants de poterie se sont établis dans la ville de Delft, qui s’est rapidement mue en un centre majeur de la céramique. Une cinquantaine d’années plus tard, ils étaient même réputés pour leur excellent savoir-faire.

Le monde entier est tombé amoureux des carreaux en céramique bleus et blancs typiques de la ville de Delft et l’industrie du carrelage hollandais a prospéré. Cependant, ce succès a favorisé la concurrence britannique, une rivalité telle qui a conduit à la faillite la plupart des potiers hollandais avaient vers 1725.

Le carrelage en céramique de Mosa

En 1883, alors que la Grande-Bretagne produisait massivement des carreaux en céramique et que leur exportation augmentait rapidement, le concepteur industriel néerlandais Louis Regout a fondé Mosa. Cette entreprise fabriquait uniquement de la porcelaine à ses débuts, mais a également commencé à fabriquer des carreaux en céramique à partir de 1888.

Guerre, paix et innovations

Au début de la Première Guerre mondiale, Louis Regout était persuadé, contrairement à ce que beaucoup de personnes pensaient, que la guerre ne se terminerait pas si rapidement. Il demanda à ses ouvriers de maintenir la production et de stocker les carreaux en céramique jusqu’à ce qu’ils ne disposent plus de matières premières. Cette injonction a été respectée jusqu’en 1917, lorsqu’il était devenu impossible de s’approvisionner en matières premières. Au moment où les fours de Mosa ont été fermés pour défaut de carburant, les stocks considérables ont évité un déclin des ventes.

Quelques décennies plus tard, la Seconde Guerre mondiale débuta et les Allemands confisquèrent tous les bâtiments, matériaux, réserves et machines de Mosa. De plus, les occupants allemands forcèrent la plupart des ouvriers de Mosa à quitter les Pays-Bas pour travailler en Allemagne. Malgré une diminution de main-d’œuvre et le manque de carburant et de matières premières, la production de carrelage Mosa s’est rapidement relevée, grâce aux nombreuses innovations techniques. En 1949, la fabrication tournait à pleine cadence et est même parvenue à maintenir ce rythme.

Comment l’entreprise Mosa a-t-elle réussi à conserver sa popularité jusqu’à aujourd’hui ? La réponse est en trois mots : innovation, flexibilité et durabilité ? Découvrez-en plus sur Mosa.

ceramic-tiles-Terra-Maestricht-Mosa-00_ee0ad2438670ee421397932917178b28_f5093-588x400.jpg
ceramic-tiles-Terra-Tones-Mosa-01_708d34f811dc17e815bd0b826838df40_f2010-588x400.jpg