101894202_m.jpg
Blog/Numérisation dans le secteur du bâtiment : modélisation des données du bâtiment (BIM)
Temps de lecture 4 min

Numérisation dans le secteur du bâtiment : modélisation des données du bâtiment (BIM)


La numérisation est sans aucun doute une des plus grandes tendances d’aujourd’hui. Elle fait son entrée dans tous les aspects de notre vie. Mais où en est la numérisation dans le secteur du bâtiment ? Quel sera l’impact de la modélisation des données du bâtiment (BIM) ? C’est ce que nous vous expliquons dans ce blog.

Statut de la numérisation dans le secteur du bâtiment
Dans de nombreux secteurs, la numérisation est synonyme à la fois de développement et de perturbations. Mais où en est la numérisation dans le secteur du bâtiment ? Le cabinet de conseil international McKinsey s’est penché sur cette question. 

Il a ainsi découvert que le secteur du bâtiment fait partie des moins numérisés par rapport à d’autres industries comme la construction automobile. Qu’est-ce que cela signifie dans la pratique ? Pas moins de 20 % des projets de construction enregistrent des retards et, dans 80 % des cas, le budget est dépassé. 

En gros, ne pas être en mesure de respecter le plan d’origine rend le travail des différents acteurs beaucoup plus difficile et, ce, à toutes les phases du projet de construction. Cela a même des conséquences sur le suivi des projets, car les ressources doivent souvent être réorganisées à cause de retards.

Transformation numérique du secteur du bâtiment : il est plus que temps
Cette analyse et le fait que la productivité de la main-d’œuvre dans le secteur du bâtiment n’a pas progressé ces dernières décennies montrent clairement que l'industrie est prête pour un changement et que la numérisation peut être un atout majeur pour l’industrie du bâtiment.

Le besoin d’informations est au cœur de ce changement. Les différents acteurs ont, en effet, absolument besoin d’échanger des informations à toutes les phases du processus de construction, depuis la phase de conception jusqu’à la phase d’entretien, en passant par la planification et la construction en elle-même.

Si l’objectif est de réaliser un projet en respectant le calendrier et le budget prévus, la rapidité et la précision sont des facteurs cruciaux. Dans ce contexte, la numérisation consiste à fournir des données numériques fiables que tous les acteurs pourront consulter à tout moment et en tout lieu.

Techniquement parlant, tout est possible aujourd’hui : solutions de cloud, applications et plates-formes logicielles sont disponibles pour la numérisation, dans le secteur du bâtiment comme ailleurs. Il existe également une série de facteurs qui sont à même de favoriser cette numérisation : utilisation de technologies, regroupement des données dans un modèle, collaboration numérique – et vérification de la présence d’une source unique de vérité pour garantir la fiabilité de toutes les données.

Solution : la BIM 
La modélisation des données du bâtiment (BIM) semble être la réponse aux besoins actuels du secteur du bâtiment. L’idée de base de la BIM est de créer une chaîne de processus dont les maîtres-mots sont la collaboration et l’efficacité. Grâce au BIM, un bâtiment peut être intégralement conçu numériquement.

Cela signifie également que toutes les données pertinentes sont regroupées dans le modèle BIM. Outre les mesures, les produits et les matériaux, ce modèle peut contenir des données telles que les caractéristiques des matériaux, l’impact de leur utilisation sur le processus de construction et les conséquences pour les étapes suivantes du processus de construction.

Ces données sont partagées entre tous les acteurs au sein d’un projet cloud, ce qui présente plusieurs avantages. Tout d’abord, chacun a immédiatement accès à des informations de première main. Les changements, qui sont toujours apportés au modèle BIM, garantissent la continuité de l’unique source de vérité. Tout le monde a ainsi en main la version la plus récente validée.

Il est possible de simuler numériquement certains aspects critiques du processus de construction, ce qui permet d’économiser du temps, de l’argent et des matériaux. Le risque de défaillance sur le site de construction est également plus limité car les sources de défaillance potentielles apparaissent déjà sur le modèle.

Les fabricants de produits de construction jouent un rôle essentiel dans le processus BIM : leur participation est requise dès les premiers stades. Il leur est ainsi demandé de créer une version numérique de leur produit, compatible avec le modèle BIM, afin que les autres acteurs puissent utiliser ce produit numérique dans leurs modèles de construction. Cela signifie que les fabricants peuvent également contribuer à l’évolution du BIM en elle-même. Ils peuvent jouer un rôle actif dans la standardisation et la rationalisation des solutions existantes ainsi que dans le partage d’informations et le renforcement de la coopération entre les acteurs.

Pour en savoir plus sur la pertinence de la BIM, sur la relation entre BIM et CAO et sur le rôle des fabricants, lisez notre livre blanc sur la numérisation dans le secteur du bâtiment avec le BIM.



FR-banner-wp-bim_cad-blog


 

BIM
BIM